Greenwashing: comment ne pas tomber dans le piège?

Coucou! Depuis que je me suis lancée dans le un mode de vie plus écolo, j’entends très souvent parler du greenwashing. Il est vrai que de plus en plus de personnes se mettent à faire attention à la planète et certaines marques essaient de profiter de cet “engouement”. Il est donc important maintenant de faire attention à ce qu’on achète réellement.

Vous avez dit Greenwashing, qu’est-ce que c’est?

Comme je viens de vous l’expliquer, le greenwashing vient de l’intention de certaines entreprises de paraître plus écologiques, plus green alors que ce qu’elles font n’ont rien d’écologiques.

Par exemple, certaines marques ne changent rien dans leurs produits mais changent leur logo en vert. Forcément, quand on pense écologie, notre cerveau y associe immédiatement la couleur vert. Néanmoins, ces entreprises ne sont pas écologiques.

Un autre exemple, une marque de lessive peut parler d’écologie, certes, parfois il y a du vrai, mais il faut également se méfier. Par exemple, le contenant peut ne pas polluer mais la composition de la lessive peut avoir des composants allergènes, voire polluants.

Greenwashing, comment faire pour ne pas se faire avoir quand on a de bonnes intentions écologiques? #ecologie

Astuces pour ne pas se faire avoir

  • Lire les étiquettes

Pour les produits, cette étape est la plus sûre qu’il soit. Les marques ont désormais obligation de mettre la liste des ingrédients de nos produits. De nos jours, beaucoup d’applications vous permettent de savoir si ce qui compose le produit est bon ou nocif. Parmi ces applications, on retrouve Yuca qui est l’une des plus connues.

Ce que vous devez éviter à tout prix: les ingrédients issus du pétrole (comme les polymères), les parabens et sulfates également.

Pour les vêtements, lisez les étiquettes. Certaines matières sont plus écologiques que d’autres. Par exemple, le synthétique n’est pas du tout écologique! 😉 Regardez aussi d’où vient le vêtement afin de voir si la marque est éthique.

  • Se renseigner sur la marque

Quand la marque manque de transparence où que vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous renseigner sur elle. Vous trouverez les informations qu’il vous faut sur leur site, sur des forums, etc.
Par exemple, certaines marques utilisent le “Made in France” pour vendre. Néanmoins, on s’aperçoit vite qu’en effet le produit a été assemblé en France mais vient d’un tout autre pays.

Je vous conseille l’article de Lucile dans lequel elle répertorie des marques en qui on peut avoir confiance.

  • Repérer les logos et les certifications

Les lois obligent les entreprises à mettre des logos pour aider les consommateurs dans leur choix de produits et de marques. Ces certifications sont là pour lutter contre le greenwashing et la mauvaise information. N’hésitez donc pas à repérer les logos pour être sûrs de ce que vous achetez.

Voilà, j’espère que cela vous aura aidé à en savoir plus. Connaissiez-vous le greenwashing?

Qu'est-ce que le #greenwashing et comment l'éviter?

D’autres articles qui pourraient vous intéresser 

Lucile de La Ptite Noisette – Comment éviter les arnaques du Greenwashing?

Léa de Jolie Coquille – Le greenwashing c’est quoi & comment l’éviter?

18 thoughts on “Greenwashing: comment ne pas tomber dans le piège?

  1. Coucou 🙂
    Je pense que beaucoup de monde surf sur la vague ..
    Tout poour l’argent .. malheureusement !
    Bisous

  2. Coucou, merci pour ces astuces ! C’est vrai que l’on a tendance à faire confiance aveuglement mais il y a toujours des marques et gens pour en abuser… Bisous

    1. Et il faut avouer que ce n’est pas que sur le sujet de l’écologie. Beaucoup de marques profitent de la confiance des gens pour les avoir: association, écologie, etc.

  3. Hello,
    tu as entièrement raison et ton article rappelle que l’écologie est une mode dont certain s’empresse de s’engouffrer pour plus de profit. Ça me rappelle cette histoire avec l’Oréal qui avait tenté un produit végan….alors qu’il ne sont même pas Cruelty free.
    Je crois que malheureusement à part lire les étiquettes et être très vigilent sur nos achats il n’y a pas grand chose à faire pour le moment.
    Bises et merci pour ton article.

    1. Je n’avais jamais entendu parler de l’Oréal et son produit végan. Comme quoi, ça n’a pas dû marcher! 😉

      En effet, pour le moment, seule la vigilance permettra de combattre le greenwashing…

  4. Hello
    Je trouve que c’est quelque chose qu’on voit beaucoup dans les produits d’entretien. Ceci étant, lorsqu’on regarde le flacon, il y a plein de pictogramme de danger et une longue liste d’avertissement…
    Heureusement, les consommatrices/teurs sont de plus en plus exigeants !
    Bisous

    1. Oui on est de plus en plus exigent mais on ne fait pas forcément très attention. Je me suis faite avoir au départ..

  5. Coucou 🙂 Je connaissais déjà le principe de greenwashing mais je t’avoue que je ne regarde pas trop trop les compositions des produits. C’est dommage d’ailleurs que certaines entreprises fassent, pour vendre mieux parce qu’ils savent que les gens maintenant préfèrent les produits plus naturels…

    1. Je suis d’accord avec toi, c’est vraiment dommage car ces entreprises perdent aussi en crédibilité.

  6. On voit souvent des produits avec plein de plante, ou écrit 98% naturelle et j’en passe mais quand on regarde de plus près, aucun logo bio ou écocert, c’est très facile de se faire avoir. Merci pour ton article qui permet de mieux se rendre compte de cette arnaque parfaitment orchestrer par certaine marque, des bisous 🙂

  7. Coucou, super ton article ! J’essaie de faire attention et j’ai banni certaines marques, je n’aime pas trop être prise pour une quiche ^^

  8. Coucou ! C’est vrai qu’on peut se laisser avoir facilement ! A force de m’informer, je suis de plus en plus méfiante. J’ai encore du mal à décrypter les étiquettes mais j’y arriverai 🙂 Bisous

    1. Les étiquettes changent tellement, il y a parfois beaucoup d’informations donc c’est en effet pas toujours facile! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *