Acheter en vrac: le guide pour se lancer

L’achat en vrac est ce qu’on vous conseille de faire quand vous vous lancez dans le zéro déchet. Or, pour moi, cela n’a pas été ma première case à cocher dans le monde du zéro déchet car cela n’a pas été très simple de me lancer. J’avais peur de ne pas savoir comment faire, je ne savais pas vraiment où aller ni ce dont j’avais besoin. Et le pire, c’est que j’avais honte d’arriver dans un magasin et de demander de m’expliquer. Alors, je me suis dit que certains seraient sûrement dans le même cas que moi. J’ai donc décidé de vous expliquer un peu le concept.

Pourquoi vaut-il mieux consommer en vrac?

On retrouve beaucoup de plastiques (beurk) dans les poubelles à cause des emballages, c’est pourquoi consommer vrac vous permettra de réduire vos déchets de façon conséquente: adieu les emballages plastiques sur vos beaux fruits et légumes et bonjour la jolie déco à la maison (et oui! 😉 ). De plus, consommer vrac vous permettra de consommer plus facilement des produits locaux et plus sains.

Où puis-je faire mes courses en vrac?

Certains me diront: “oui mais Laurie… Moi j’habite en campagne, je ne peux pas faire de courses en vrac”, et bien la plupart d’entre eux, a tort. Il n’y pas que dans des magasins bios style Biocoop ou Eau Vive que vous pouvez acheter vrac. En campagne, vous avez le marché où vous pouvez demander si vous pouvez utiliser vos propres contenants (de plus en plus de marchands acceptent), vous avez également les AMAP qui mettent en relation des producteurs locaux avec des consommateurs. Vous pouvez également vous rendre directement chez un producteur.

Si vous préférez un magasin, vous pouvez utilisez l’application Consovrac afin de localiser les endroits autour de chez vous qui pratiquent le vrac.

Le vrac, c'est pas si difficile que ça de s'y mettre! 😉

Qu’est-ce qu’on y trouve?

Ce qui est proposé diffère du magasin. Néanmoins, il est possible de trouver: des fruits et légumes, des céréales (déjeuner ou pâtes, riz, etc.), des oléagineux, des gourmandises, des boissons, du vinaigre, de l’huile, du café, du thé, miel, et même des produits d’entretien. Vous sont également souvent proposés du fromage à la coupe, de la viande mais aussi des produits de beauté bio et parfois solides.

Comment faire?

  • De quoi ai-je besoin?

Tout d’abord pour vous mettre au vrac vous aurez besoin de sacs à vrac (que vous pouvez acheter ou faire vous mêmes) ainsi que de bocaux.

Personnellement, je ne prends que des sacs à vrac et transvase tout dans les bocaux une fois à la maison. C’est moins lourd et ça évite d’aller faire la tare. (La farine, ne va pas dans un sac bien entendu! 😉 )

Vous l’aurez donc compris, vous aurez également besoin de bocaux, en verre de préférence. 🙂

Puis pour tout transporter, vous pouvez utiliser un cabas que vous avez gardé, un tote bag ou comme moi, un joli panier! 😉

 

  • Et arrivé sur place, je fais comment?

Si vous n’avez que des sacs, vous les remplissez avec ce que vous souhaitez. N’oubliez pas également de noter le numéro du produit afin de le donner en caisse. (Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un code barre, mais d’un petit nombre. Moi je le note sur ma liste de courses.)

Si vous remplissez également des bocaux en verre ou des “tupperware”, il va falloir faire la tare. C’est à dire qu’ils vont peser vos contenants vides pour enlever leur poids une fois en caisse. Je vous conseille de vous renseigner car cela peut différencier entre les diverses enseignes. (Si vous êtes timides, c’est parfois expliquer au niveau des contenants en vrac 😉 )

Une fois que vous avez fait vos courses, rentrez chez vous (oui, car on ne reste pas à vie au magasin!) et placez vos courses dans vos contenants en verre.
Astuce 1: pour éviter les mites alimentaires, je vous conseille de placer vos contenants au congélateur au moins 24h pour tuer d’éventuels oeufs.

Astuce 2: placez des feuilles de laurier dans vos pots ou dans votre placard afin d’éviter les mites alimentaires.

Le coût

J’ai vu passer sur pas mal de groupes que les courses en vrac coutaient plus cher que des courses normales. Il faut savoir que ce que vous achetez est quand même de meilleure qualité et le prix peut être plus élevé.

Personnellement, je n’ai constaté aucune différence de prix entre mes achats en grande surface et depuis que je suis passée au vrac. Je pense qu’il faut bien prévoir ses menus de la semaine afin de connaître la quantité des ingrédients. Car le but du vrac, je le rappelle, est avant tout de réduire nos déchets. Il serait bête de devoir jeter des légumes car vous en avez trop pris. 🙁

Tout ce que j’ai constaté néanmoins, c’est que j’apprécie un peu plus de faire les courses. Je ne dirais pas que ce n’est plus une corvée, mais je trouve que ces endroits sont généralement calmes ou moins stressants et ludiques (faites participer vos enfants au remplissage des sachets! 😉 ) De plus, quand on fait le marché, on retrouve un côté social à la vente, ça fait vraiment du bien. 🙂


Alors prêts à vous lancer dans le vrac?
Si c’est déjà fait, avez-vous mis du temps à vous lancer? Si oui, pourquoi?

Le vrac, une étape à passer pour réduire ses déchets. Mais comment s'y prendre? Suivez le guide! ;-) #zerodechet #vrac #consommerautrement #bio

 

25 thoughts on “Acheter en vrac: le guide pour se lancer

  1. Très bon article pour se lancer dans le zéro déchet ! Bravo.

    J’aurais toutefois un petit bémol : certains produits en vrac restent encore plus chers que leurs équivalents en grande surface et emballés : les pâtes ou le riz par exemple… Mais c’est en développant l’offre que les prix baisseront ! 🙂

    1. Oui je suis tout à fait d’accord. C’est pour ça que personnellement, j’achète la quantité dont j’ai besoin pour tous les autres aliments afin de ne pas faire monter la facture. 🙂

    1. J’étais pareille! Mon mari se demandait qu’est-ce que j’avais fait de si exceptionnel. Et quand je l’ai amené avec moi une autre fois, il était comme un enfant à Noël mdr

  2. Hello
    J’ai vu qu’il le faisait à La vie Claire mais je ne me suis pas encore lancée dedans car j’avais trouvé les prix plus élevé que ceux que j’achète. Il faudrait peut être que je regarde dans d’autres boutiques.
    Bises

  3. Hello !!! Je n’ai pas encore le reflex d’acheter en vrac, mais ça m’arrive de temps en temps, quand je passe chez monop, ils ont un rayon bio, notamment de fruits secs, que j’aime bien acheter en vrac. Des bisous

  4. Coucou !
    Je n’ai pas encore franchi le cap du vrac mais je pense y venir prochainement. Je m’étais posée sur la question sur comment faire pour se servir mais ton article est très intéressant 🙂
    Bisous

  5. Hello,
    Je voudrais me lancer dans le zéro déchet, voila un article complet et intéressant 🙂
    Pour le moment j’ai l’habitude d’acheter des légumes et des fruits frais et bio sur le marché local en évitant ainsi des sacs en plastique.
    Et merci pour les astuces contre les mites alimentaires !

  6. Coucou alors plusieurs raisons font que je suis assez sceptique, déjà il faut une organisation, dater les bocaux et quand on veut remplir on se retrouve avec le neuf au-dessus. Après côté hygiène j’ai un peu de mal chez les marchands. Après je cultive moi-même certains légumes & fruits

    1. En effet, c’est une organisation à prendre.
      Je ne vois pas l’intérêt de dater les bocaux puisque le but d’acheter vrac est d’acheter ce dont tu as besoin cette semaine-là.
      Pour le neuf au-dessus, c’est en effet un point auquel je n’ai pas pensé. Mes quantités restantes à chaque fois sont tellement minimes que je les mélange aux nouvelles.

      Pour l’hygiène, personnellement, je nettoie mes fruits et légumes.

      Mais je trouve top d’avoir son propre potager! C’est un de mes projets pour notre future maison. 🙂

  7. Coucou ! J’achète de plus en plus en vrac, je suis d’ailleurs encore allée tout à l’heure 🙂 L’avantage, c’est que j’ai deux magasins de vrac près de mon boulot, donc c’est pratique ! Bisous

    1. En effet c’est vraiment pratique. Nous n’en avons pas à côté du coup, comme toi, j’achète en sortant du boulot 😉

  8. Coucou, merci beaucoup pour tout ces conseils, j’aimerais aussi me lancer dans le vrac, il faut que je regarde autour de chez moi ou je pourrais aller, j’aime beaucoup l’idée et je n’en peux plus de voir la poubelle se remplir a vu d’œil avec tout ces déchets inutiles… Je n’utilise plus de sac plastique quand je fais mes courses mais on peut encore améliorer ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *